29. Liens entre les apports nutritionnels en fer, vitamine D et calcium et les caractéristiques de femmes enceintes canadiennes (abstract)

(Rankings of iron, vitamin D and calcium intakes in relation to maternal characteristics of pregnant Canadian women.) Morisset AS, Weiler HA, Dubois L, Ashley-Martin J, Shapiro GD, Dodds L, Massarelli I, Vigneault M, Arbuckle TE, Fraser WD, MIREC Study Group. Applied Physiology, Nutrition and Metabolism. Jul;41(7):749-57. doi: 10.1139/apnm-2015-0588.

Les apports nutritionnels en fer, calcium et vitamine D durant la grossesse sont importants pour la santé de la mère et de l’enfant. L’objectif de l’étude était d’examiner les apports nutritionnels en fer, vitamine D et calcium provenant de l’alimentation et des suppléments en association avec les caractéristiques maternelles. Un sous-échantillon de l’étude MIREC incluant 1186 femmes enceintes canadiennes recrutées sur 10 sites canadiens entre 2008 et 2011 a été examiné. Les apports nutritionnels provenant des aliments ont été estimés au deuxième trimestre avec un questionnaire de fréquence alimentaire. Les apports nutritionnels provenant des suppléments ont été évalués par questionnaire au deuxième trimestre. Les femmes ont été divisées selon la médiane des apports totaux pour chacun des nutriments examinés. Le supplément était un important contributeur de l’apport total en fer (médiane 74 %, IIQ 0–81 %) et en vitamine D (médiane 60 %, IIQ 0–73 %), contrairement au calcium (médiane 18 %, IIQ 0–27 %). Le fait d’être né à l’extérieur du Canada était associé significativement avec des apports plus faibles en fer, vitamine D et calcium (p ≤ 0.01 pour tous). En conclusion, le fait d’être âgé de plus de 30 ans et d’avoir complété des études universitaires ont été identifiés comme des déterminants d’une plus grande utilisation de suppléments (fer, vitamine D et calcium). De plus, femmes enceintes canadiennes qui sont nées à l’extérieur du pays sont plus à risque d’avoir des apports totaux plus faibles en fer, vitamine D et calcium.