À propos de MIREC

Des rapports récents ont soulevé des questions concernant le nombre de substances chimiques présentes dans notre corps et les effets éventuels sur la santé des concentrations mesurées. Il existe peu de données canadiennes à ce sujet.

L’étude MIREC avait pour objectifs de :

  • de mesurer les niveaux d’exposition des femmes enceintes et de leurs bébés à des produits chimiques que l’on retrouve dans l’environnement;
  • mesurer certains des éléments bénéfiques présents dans le lait maternel;
  • évaluer les risques éventuels pour la santé associés aux concentrations de contaminants observées, avec une attention particulière aux métaux lourds comme le plomb et le mercure;
  • créer une banque de données et de spécimens biologiques, pour de futures recherches sur la croissance fœtale, la grossesse et la santé de la mère et du bébé.

MIREC constitue la « branche mère » ou le premier maillon de ce qui nous espérons sera une longue série d’études de suivi examinant divers aspects de la santé des enfants MIREC à mesure qu’ils grandissent. Nous avons déjà complété une étude de suivi des bébés MIREC à la naissance et à 6 mois (appelée MIREC-ID), ainsi que deux études appelées MIREC-CD3 et MIREC-CD Plus. Vous trouverez un aperçu de ces études dans la section MIREC & études de suivi.

MIREC a constitué une importante Biobanque de données et de biospécimens mis en réserve pour des recherches futures sur la santé des mères et de leurs enfants. Environ 97% des participantes de MIREC ont accepté de faire partie de la Biobanque. Vous trouverez un résumé des cinq premiers projets qui ont été réalisés à partir du matériel de la Biobanque dans la section Chercheurs.

Les chercheurs qui souhaitent avoir accès à la Biobanque MIREC pour étudier la santé des mères et des enfants peuvent contacter la Gestionnaire de la Biobanque, pour plus d’information sur la procédure d’accès : (+1) 514-345-4931, poste 4267.